La communion

17 mars 2018

Catéchèse du Pape François :

Les rites de la Communion, lors de la messe, commencent par la récitation communautaire du Notre Père qui est la prière des enfants de Dieu. Il n’y a pas de meilleure prière que celle que Jésus nous a enseignée pour nous préparer à la communion sacramentelle avec lui.
Dans cette prière, nous demandons « le pain quotidien » dans lequel nous voyons une référence particulière à l’Eucharistie et dont nous avons besoin pour vivre en enfants de Dieu. Alors que nous implorons le pardon de Dieu et que nous nous engageons à pardonner à ceux qui nous ont offensés, le Notre Père nous dispose à l’amour fraternel. Et enfin, nous demandons à Dieu de nous libérer du mal qui nous sépare de lui et de nos frères. Ce sont là des demandes très adaptées pour nous préparer à la communion.
Le geste de paix qui suit est une sorte de sceau qui exprime la
communion ecclésiale ; puis vient la fraction du Pain eucharistique accompagnée de l’invocation « Agneau de Dieu ». Dans ce pain rompu pour la vie du monde, l’assemblée reconnait le véritable Agneau de Dieu, le Christ Rédempteur et le supplie : Prends pitié de nous, Donnes-nous la Paix