Un signe de la Foi : la persévérance

8 septembre 2018

A la fin de l’évangile de saint Jean chapitre 6, Jésus questionne ses
disciples : « voulez-vous partir vous aussi ? » Et Pierre de répondre : « à qui
irions-nous Seigneur, tu as les paroles de la vie éternelle. »
La route de la foi en Jésus est jonchée d’épreuves et de difficultés. Elle
est simplement la route de la vie car vivre sa foi en Jésus c’est être un
vrai vivant. Le chrétien est un vrai vivant parce qu’il vit toutes les
réalités de sa vie en profondeur. Nous ne sommes pas des êtres
superficiels ni des personnes qui fuient leur réalité.
Lorsque l’épreuve du péché frappe à notre porte, nous reconnaissons,
nous invoquons le Seigneur de miséricorde qui a dit : celui qui vient à
moi, je ne pourrai pas l’abandonner ! Jésus est celui qui nous tend la
main pour nous relever de nos chutes.
Lorsque la mort frappe à notre porte, nous invoquons celui qui, par sa
résurrection, a vaincu la mort et qui nous rassure : celui qui croit en
moi, même s’il meurt, vivra ! Parce que dans notre vie comme dans
notre mort, nous appartenons au Seigneur.
Lorsque l’amertume et l’incompréhension nous accablent, déposons
nos fardeaux en Jésus qui nous rassure : venez à moi vous qui souffrez
sous le poids d’un lourd fardeau et je vous donnerai le repos. Prenez
sur vous mon joug et laissez-vous instruire, car je suis doux et humble
de coeur... (Mt11,28-30).
Persévérons donc dans la foi de notre Baptême, et, quelles que soient
les épreuves, tenons fermes en Jésus, il ne déçoit jamais !