Ce que veut dire : « Donne-nous notre pain de ce jour »

24 septembre 2018

Il s’agit bien sûr de notre nourriture terrestre. Mais au fait, qu’es-t-elle
 ? Le pain fait de levain et de farine ? De vin, fruit du travail des hommes ? Du chocolat ? Du plaisir ? Mais oui, aussi.
Il est aussi fait des rencontres avec l’autre qui me montrent que je
ne suis pas le seul à exister, à avoir raison, à prier, à souffrir. Par sa simple présence, cet « autre » est source d’humilité et finalement d’exemple à suivre dans ma relation avec le Seigneur. En effet : qui m’envoie cet « autre pain » ? Mon regard et mon attitude ne changent-ils pas quand j’envisage que c’est Dieu qui a mis cet « autre pain » sur mon chemin ?
Le pain de ce jour est aussi notre prière du soir : aujourd’hui, ai-je bien malaxé les ingrédients pour obtenir un pain correct à présenter à Dieu ? Le « Maître-Boulanger » divin est-il content de l’apprenti de « ce jour » ? Et lors de ma prière de ce matin, suis-je prêt à donner à mes frères les bons pains que j’aurais préparé la veille au soir avec l’aide de mon Maître ?
Le pain de communion que nous recevons le dimanche est aussi
un peu celui que Dieu nous donne chaque jour sous la forme de la
patience, de l’espérance, du pardon, de la chance d’être enfant de
Dieu.
Oui, vraiment, ce « pain de ce jour » est magnifique.