Venez et vous verrez

20 janvier 2018

Ces paroles de Jésus en (Jean1, 39) sont une invitation claire adressée à chacun de nous. C’est Jean Baptiste qui découvre à ses disciples qui est cet homme que le peuple attendait alors qu’Il était au milieu d’eux : le messie.
Il y a Jean Baptiste au milieu de nos familles, dans notre travail, au marché, dans la rue ou en nos églises pour nous découvrir le visage de Jésus qui est là, lui aussi, présent, mais inconnu. Nous sommes appelés à cultiver l’attention, la délicatesse, l’écoute, l’ouverture pour ne pas passer à côté de l’essentiel dans notre vie chrétienne. Lorsque, cordialement nous sommes invités à un apéritif, c’est une marque de sympathie, d’amitié que nous avons de la peine à rejeter. Si humainement nous sommes si sensibles, divinement, nous devrions l’être plus encore !!! Jésus est au milieu de nous, le sourire d’une enfant, la main tendue d’un mendiant, le témoignage de l’église, les situations du monde nous le révèlent.
C’est notre regard qu’il faut changer, notre cœur qu’il faut purifier, notre vie qu’il faut réorienter pour entendre avec une pertinence particulière cette phrase qui surgit de chaque situation : « voici l’agneau de Dieu ! » Ces quelques mots ont déclenché un changement total dans la vie de André, l’un des premiers disciples de Jésus, il l’a suivi, s’est fait inviter par lui, et est demeuré avec lui.
Comme ce serait beau de demeurer avec Jésus !!! Il nous apprendrait alors à vivre dans ce monde plein de contradictions et de conditionnements.