Un signe de l’Amour de Dieu : la Messe

31 août 2018

La Messe ou Eucharistie ou encore Communion est le Sacrement de
notre Salut accompli par le Christ sur la Croix. Jésus se donne afin que
l’humanité entière soit sauvée : celui qui mange ma chair et boit mon
sang a la vie éternelle, dit-il en Jean 6.
L’Eglise nous enseigne que «  le Christ Jésus qui est mort, qui est
ressuscité, qui est à la droite du Père, qui intercède pour nous  »
(Rm8,34), est présent de multiples manières à son Eglise : dans sa
parole, dans la prière de son Eglise, «  là où deux ou trois sont
rassemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux  » (Mt18,20), dans les
pauvres, les malades, les prisonniers(Mt25,31-46), dans ses Sacrements
dont il est l’auteur, dans le Sacrifice de la Messe et en la personne du
ministre(le Prêtre ou l’évêque). Mais au plus haut point il est présent
sous les espèces eucharistiques.
Le grand signe de l’Amour de Dieu pour nous est dans le miracle du
Pain et du Vin qui deviennent le Corps et le Sang du Christ afin de
nourrir notre âme de la Vie de Dieu. Notre âme qui a faim et soif de la
Vie Divine, est comblée à la Messe. Assister à une Messe même si on
ne communie pas pour une raison de cohérence, c’est recevoir dans son
âme la grâce de la communion avec Dieu par Jésus-Christ et dans
l’Esprit-Saint.
Il est conseillé de ne pas se priver volontairement de cette grâce que
Dieu nous accorde à chaque Messe. Ainsi le chrétien qui a reçu les
Sacrements d’initiation chrétienne et qui vit en conscience lesdits
Sacrements selon les prescriptions de l’Eglise, doit assister à la Messe
chaque Dimanche au moins et même en semaine afin de nourrir son
âme.