Témoigner de la joie et de la fécondité de l’Amour de Dieu

31 août 2018

« Frères et soeurs, en prenant part à la Rencontre Mondiale des Familles en Irlande, j’ai voulu confirmer les familles chrétiennes dans leur vocation à témoigner de la joie et de la fécondité de l’amour de Dieu » : le pape François a ainsi résumé l’objectif de son voyage à Dublin (samedi 25-dimanche 26 août 2018) lors de sa catéchèse en français à l’audience de ce mercredi 29 août, place Saint-Pierre.
Le pape a employé à nouveau cette expression qu’il affectionne de « rêve de Dieu pour les familles » : « Ainsi toutes ces familles réunies à Dublin ont été un signe éloquent de la beauté du rêve de Dieu qui veut pour toute la famille humaine l’unité, l’harmonie et la paix, fruit de la fidélité, du pardon et de la réconciliation qu’il nous donne en Jésus-Christ. »
Le pape voit dans les familles chrétiennes le ferment d’une société nouvelle : « Car, selon le thème de la Rencontre, les familles sont appelées à faire resplendir la joie évangélique, en illuminant le monde de l’amour rédempteur du Christ. Et j’ai eu l’occasion de souligner que l’Église perçoit la nécessité de soutenir les familles dans leur rôle indispensable pour le développement d’une société juste et solidaire. »
Il a insisté sur cette révolution du quotidien « révolution de la tendresse » : « A différentes occasions, des témoignages nous ont montré comment la foi est actualisée dans la vie quotidienne, « autour de la table familiale », et l’importance de la communication entre les générations. Car le monde a besoin d’une révolution d’amour et de tendresse qui commence dans le coeur de la famille. »
Le pape est revenu aussi sur ses paroles dénonçant les abus et ses demandes de pardon : « C’est pourquoi j’ai demandé pardon au Seigneur pour les péchés et le scandale des abus commis sur des mineurs par des membres de l’Église dans ce pays, encourageant les évêques à poursuivre leurs efforts pour remédier aux erreurs du passé. »
Le pape noue la gerbe par un bilan positif du voyage : « Ainsi, je rapporte de cette Rencontre l’expérience prophétique et réconfortante de tant de familles engagées sur la voie chrétienne du mariage et de la vie familiale, des familles disciples et missionnaires, ferment de bonté, de justice et de paix pour le monde ! »