Dieu et le mal

25 avril 2018

Quelques phrases extraites du livre :

- Nous ne parviendrons jamais à sonder et à comprendre le mystère du mal. La Sagesse est à Dieu seul. La seule exactitude de ce monde réside dans le silence intérieur, une piété filiale, confiante et abandonnée

- Les chrétiens savent que Dieu ne veut pas le mal. Et si ce mal existe, Dieu en est la première victime. Le mal existe car son amour n’est pas reçu

- Dans le mal, c’est Dieu qui a mal et c’est pour cela que le mal est terrible. Mais si c’est Dieu qui a mal dans le mal, il a donc au cœur du mal cet amour qui ne cessera jamais de nous accompagner, de protéger notre sort et de souffrir avec nous

- Le Père entend que nous assumions toute notre vie ici-bas. Et le mal fait partie de l’humaine condition. Il a voulu que son propre fils fasse l’expérience du mal le plus abject pour la rédemption et le salut du monde

- Dieu silencieux nous accorde la liberté. Et nous nous étonnons des guerres et des souffrances. Mais Dieu souffre avec nous, en silence, c’est pourquoi nous ne l’entendons pas. Il faut accepter ce don de Dieu mais aussi ce mystère d’un Dieu Tout-Puissant qui « autorise » ces souffrances