Mot d’au-revoir du Père Désiré

23 juin 2017

« Il y a un temps pour tout ». Un temps pour dire je viens vers vous pour une mission et un temps pour dire, je vous quitte pour une autre mission. Dire au revoir, c’est accepter de regarder comme dans un rétroviseur toutes les difficultés et les joies passées avec ceux que l’on a rencontrés. C’est également accepter d’affronter l’avenir dans l’espérance.

Mes difficultés en arrivant dans le Secteur de Camaret, c’était d’abord le fait de ne pas connaitre la culture et ensuite celui d’affronter l’hiver et l’été. Je me rappelle qu’à la messe je vous réclamais de répondre au moins à une salutation. Cela vous étonnait et vous faisait sourire. Certains me disaient : "Père, nous ne répondons pas à la messe !" Mais finalement vous répondiez non par contrainte mais par amour. Vous aviez accepté notre différence pour m’intégrer. « J’étais un étranger et vous m’avez accueilli » (Mt 25,35). Votre attention et votre affection ont fait tomber toutes mes inquiétudes et alors j’étais dans la joie.

Je reste reconnaissant pour tout.
Mon séjour au milieu de vous m’a fait découvrir le visage de l’Eglise universelle. Pour ce, je dis merci au Diocèse d’Avignon qui m’a accueilli ainsi qu’à chacun de vous.
La mission de l’Eglise dans mon pays, la R.D.Congo, est très importante et devient de plus en plus difficile à cause de la situation politique qui y prévaut actuellement. Je recommande ma prochaine mission à vos prières.

Que le Seigneur vous garde dans la paix.
Père Désiré