Jean-Paul II, un Pape missionnaire et miséricordieux !

11 août 2017

Jean-Paul II savait rassembler les foules et s’adapter à tous ses interlocuteurs. Au cours de ses voyages, il a souvent rencontré les enfants, les jeunes, les adultes et toutes les catégories sociales.
En 1984, Jean-Paul II invita les jeunes du monde entier à se retrouver à Rome, pour prier, chanter et dialoguer ensemble. C’est le début des Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) qui rassemblent, de temps en temps et en différents pays, des millions de Jeunes du monde entier et pas seulement des catholiques !
Jean-Paul II dialoguait avec les responsables des différents pays du monde. Il leurs rappelait l’importance de protéger la vie, de promouvoir la paix et le respect des droits de l’homme. Il s’est fait le porte-parole de ceux qui n’avaient pas le droit de s’exprimer. Il rencontre mère Teresa de Calcutta en 1986 et la béatifie le 19 Octobre 2003. Tout au long de sa vie, Il a eu le souci des blessés de la vie, des pauvres, des malades, des personnes handicapées et abandonnées, comme le faisait mère Teresa. Il avait un cœur rayonnant de pardon et de miséricorde, comme il l’exprime dans son Encyclique sur la Miséricorde divine : « Elevons nos supplications, guidés par la foi, l’espérance et la charité que le Christ a implantées dans nos cœurs ! Cette attitude est également amour envers ce Dieu que l’homme contemporain a parfois tellement éloigné de soi, considéré comme étranger à lui-même, en proclamant de diverses manières qu’il est inutile. La miséricorde est donc amour de Dieu, dont nous ressentons profondément combien l’homme contemporain l’offense et le refuse, c’est pourquoi nous sommes prêts à crier comme le Christ en croix : Père, pardonne-leur ; ils ne savent ce qu’ils font », Jean-Paul II concrétise la miséricorde en pardonnant à Agça Ali qui avait tiré sur lui avec l’intention de l’assassiner. Il rencontrera son bourreau le 27 décembre 1983 dans la prison où celui-ci était détenu.
C’est vraiment possible de pardonner !
Seigneur enseigne-nous à pardonner !!!!